Je m'appelle Aspasie

Je m'appelle Aspasie

Senninger Franck

Language: French

Pages: 376

ISBN: 2:00357421

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Aspasie est l’unique femme dont l’antiquité ait gardé le nom en mémoire. Née cinq siècles avant notre ère, elle a connu les plus grands hommes politiques, les plus grands artistes et les plus grands penseurs de son temps, tels que Périclès, le sculpteur Phidias ou encore le célèbre philosophe Socrate.

Cependant, derrière cette période, qui voit naître les premiers pas de la démocratie, se profilent une intransigeance religieuse des plus extrême ainsi qu’une misogynie redoutable.

Afin de déjouer tous ces pièges, Aspasie fera preuve d’un courage insolent en se liant avec ceux qui comptent le plus à Athènes. Ses ennemis tenteront alors de l’atteindre à travers les siens. Peu à peu, l’étau se resserrera sur elle...

Au cœur des fondements du monde occidental, Franck Senninger nous entraîne, à travers l’histoire palpitante d’Aspasie, dans un véritable hymne à la liberté de pensée et à la gloire des femmes.

Prix de l’Orvanne littéraire 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d’éclater et je me sens seule, abandonnée. Heureusement, Épaphrodite me tient le plus souvent possible compagnie. Alors qu’elle joue de l’aulos pour me détendre, je perçois une chaleur courir le long de mes jambes. Une petite flaque s’étend sur le sol. Il me faut un moment pour comprendre ce qui m’arrive. — Appelle la sage-femme, je crois que je viens de perdre les eaux. Épaphrodite s’éclipse à toute allure et revient quelques minutes plus tard avec la femme de l’Art. Elle m’examine et

venin déversé sur ceux qui le surpassent c’est-à-dire sur la totalité de la population. Pour en revenir à Thucydide, je veux que tu lui dises à quel point je suis mauvaise avec toi afin d’endormir sa méfiance. Je veux que tu fasses en sorte qu’il ne puisse plus se passer de toi. Nous savons qu’il a lancé sa diatribe contre Périclès sur la Pnyx et demandé son ostracisme tandis qu’Amyntas son frère a tenté de le faire assassiner. Grâce à toi, nous avons pu déjouer ces plans. Peut-être en

que tu participes avec ton aulos au banquet qu’il donne demain soir. — Ah ! — Il voulait me dire aussi que Thucydide te garderait pour la nuit. — Ah ? Épaphrodite prend du pain d’orge, de l’hydromel, quelques figues séchées et quelques olives. Elle déverse un peu de miel sur sa tranche de pain et l’engloutit en quelques bouchées. — J’avais faim, s’excuse-t-elle. Je me joins à sa collation et tente d’en savoir davantage sur la nuit passée avec le prytane. — Et Thucydide ? — Il est comme

d’accord entre eux ? Que se passera-t-il si Périclès se trouve face à d’autres, opposés à lui ? — Tout dépend de leur nombre. Il se peut même qu’il ne soit pas réélu. Cela fait plusieurs années que les suffrages se portent sur son nom. Le peuple peut se lasser et souhaiter du changement. La mort de Cimon est récente et il est probable que beaucoup de voix se porteront sur les oligarques en souvenir de lui. Cela sera terrible, car Athènes se trouvera affaiblie par des divisions et sa grande

comme tu l’entends, mais qu’elle est en mouvement comme tous les astres qui tournent les uns autour des autres. — Et autour de quoi, la terre se déplacerait-elle ? questionne le plus âgé. — Du soleil ! dis-je. Mon intervention provoque une interrogation chez le vieillard. Qu’une femme participe à une discussion leur semble obscène ou pour le moins déplacé surtout s’il s’agit de proférer des inepties. — Aspasie nous vient de Milet, explique Anaxagore. Elle a bien profité de ses leçons

Download sample

Download